Immobilier : 4 points à prendre en compte avant d’acheter

Isolation immobilier

Publié le : 14 décembre 20207 mins de lecture

Pour beaucoup d’entre nous, acheter une maison est un véritable projet de vie. Mais c’est un rêve qui peut coûter cher. Non seulement à l’achat, mais par la suite, en frais de fonctionnement. Une maison peut en effet coûter très cher en électricité, eau, chauffage, etc… C’est pourquoi, lors de l’achat d’un bien immobilier, il est nécessaire de savoir dans quelle mesure le bien convoité peut résister aux pertes de chaleur et utiliser l’énergie de chauffage de manière optimale. Il est donc particulièrement utile de poser des questions  sur les points suivants.

Le diagnostic énergétique

Pour vendre un bien, tout propriétaire a l’obligation de fournir Diagnostic de Performance Energétique (DPE) du bien en question. Ce document fournit une estimation de la consommation énergétique d’un logement et son taux d’émission de gaz à effet de serre. Il doit décrire les équipement énergétiques, indiquer la consommation annuelle d’énergie, évaluer la quantité d’émissions de gaz à effet de serre liée à la dépense énergétique. Son classement apparait visuellement, noté de A à G sur l’étiquette énergie et l’étiquette climat.

Le propriétaire peut quant à lui, si il le souhaite, faire faire un diagnostic énergétique à une entreprise. Cet diagnostic, réalisé à l’aide d’une caméra à imagerie thermique, fournit des informations générales sur la qualité de l’isolation d’un bâtiment. Il permettra de savoir où se situent les points faibles de la propriété et vers quoi diriger les travaux en matière d’isolation, par exemple. Les zones bien isolées apparaitront en bleu, tandis que les zones à forte perte de chaleur seront indiquées en rouge. Rares sont les bâtiments qui seront équipés au mieux de toutes les exigences ; en particulier les constructions anciennes sont souvent en retard sur la norme actuelle. Toutefois, être conscient des travaux énergétiques à réaliser vous permettre de négocier le prix de vente par l’intermédiaire de votre agence immobilière.

Technologie du chauffage

Il est utile de vous arrêter sur le système de chauffage. En raison des nouvelles lois sur les économies d’énergie, les systèmes de chauffage au mazout et au gaz doivent être remplacés. Toutefois, cela ne s’applique qu’aux chaudières standard à température constante. Souvent, ces chaudières sont non seulement dépassées, mais aussi beaucoup trop grandes pour que l’espace habitable puisse compenser les pertes de chaleur dues à une isolation insuffisante. Des économies peuvent être réalisées grâce aux chaudières dites à basse température. Celles-ci tiennent compte de la température extérieure au lieu de chauffer constamment à une température élevée. Cependant, même cette technologie est aujourd’hui considérée comme dépassée. Le biens obtiendra de meilleurs résultats énergétiques si il utilise une pompe à chaleur ou une chaudière à granulés de bois.

Isolation de la toiture

Si la toiture n’est pas suffisamment isolée, une grande partie de la chaleur est perdue.  À l’intérieur, l’isolation du plafond supérieur, entre les chevrons ou sous les chevrons permet de lutter contre les pertes d’énergie élevées. L’isolation du plafond de l’étage supérieur, c’est-à-dire du grenier, est particulièrement efficace lors de la rénovation. Si le grenier n’est pas chauffé, cette méthode d’isolation est la plus appropriée. L’avantage de cette méthode est que l’espace utilisable dans les combles n’est pas réduit dans la plupart des cas. En outre, cette isolation est mise en œuvre assez rapidement et est donc également relativement peu coûteuse.

Quel âge ont les fenêtres ?

Il est important de vous arrêter sur les fenêtres de l’habitation pour mettre toutes les chances de votre côté lors de l’achat de votre bien. Par rapport aux fenêtres à simple vitrage qui étaient courantes dans le passé, les vitrages à isolation thermique modernes permettent d’économiser beaucoup d’énergie. Les fenêtres à triple vitrage isolent presque douze fois mieux que les fenêtres à simple vitrage. En général, plus le coefficient de transfert de chaleur (également la valeur U) est faible, meilleure est l’isolation. La valeur U habituelle des fenêtres est aujourd’hui de 1,3 W/mK ; les fenêtres à triple vitrage offrent même une valeur U de 0,8 W/mK. Sans panneaux d’isolation et sans lèvres d’étanchéité, la chaleur sort littéralement par la fenêtre. La prudence est toutefois de mise si seules les fenêtres de la propriété ont été remplacées, mais que rien n’a été fait pour isoler les murs. Les vitrages à isolation thermique étant très isolants, le risque de formation de moisissures augmente en cas de ventilation insuffisante ou incorrecte. L’ensemble du bâtiment doit toujours être pris en compte.

Murs extérieurs : quelle est la qualité de l’isolation de la façade ?

En moyenne, environ 30 % de la chaleur est perdue par les murs extérieurs. Comme pour le toit, l’isolation peut être utilisée à l’intérieur comme à l’extérieur, selon les circonstances. En général, on utilise des panneaux  isolants, mais cela entraîne une réduction de l’espace habitable à l’intérieur. Si l’isolation intérieure n’est pas installée correctement, il y a également un risque de développement de moisissures entre le matériau d’isolation et le mur. Il peut être plus simple d’isoler les murs extérieurs, surtout si la maison a besoin d’un ravalement. Cela veille à ce que la chaleur ne s’échappe pas directement de la maçonnerie vers l’extérieur. Avec des murs extérieurs bien isolés, la chaleur reste dans la maçonnerie beaucoup plus longtemps et empêche les pièces de se refroidir. L’isolation par insufflation de la façade, également appelée isolation centrale, est souvent l’isolation la plus simple et la plus judicieuse.

Ne pas oublier les fondations

Si la cave n’est pas suffisamment isolée, le froid peut entrer par le sol en hiver. Dans le meilleur des cas, la maison dispose d’une isolation périmétrique, c’est-à-dire d’une isolation résistante à l’eau et à la pression des surfaces recouvertes par le sol. Ce type d’isolation est très coûteux a posteriori, mais même une bonne isolation intérieure garantit que les pièces situées au-dessus sont protégées du froid du sol.

Dans le même thème : Achat immobilier : une liste de contrôle essentielle pour les futurs acquéreurs

Plan du site