Qu’est-ce qui a changé le 20 septembre 2017 pour le dispositif Pinel ?

le dispositif Pinel

Publié le : 23 juillet 20203 mins de lecture

Les professionnels du secteur immobilier se réjouissent de la nouvelle qui est tombée le 20 septembre 2017 et qui confirme la prolongation du dispositif Pinel pour les logements intermédiaire. Les particuliers qui ont un projet d’investissement locatif pour après 2017, peuvent prendre leur temps pour rechercher le logement à louer qu’ils veulent acquérir.

La bonne nouvelle sur le dispositif Pinel

Les investisseurs sont rassurés par l’annonce gouvernementale de la mi-septembre puisque le dispositif est prolongée pendant 4 ans encore. Les projets d’investissement locatif ne devraient donc pas subir de baisse majeure vue que la loi Pinel sera maintenue au-delà du 31 décembre 2017. Cette mesure fiscale incitative qui vise à la relance du logement en France a été instaurée en 2014 et connait depuis là un vif succès. A l’origine, le dispositif remplace la loi Duflot et vise à inciter les particuliers et les détenteurs de capitaux à placer leur argent dans des projets d’investissement locatif. En retour, ces derniers peuvent bénéficier de réductions fiscales très attractives.

Profiter de la prolongation du dispositif Pinel

Ceux qui veulent profiter des avantages d’un projet d’investissement locatif peuvent se renseigner sur ce site d’informations sur la loi Pinel. Ils doivent s’engager à louer le bien acquis dans ce cadre pour une durée de 6 ans minimum et 12 ans maximum. Les propriétaires sont également autorisés à louer le logement à des ascendants ou à des descendants qui ne font pas partie de leur foyer fiscal. Depuis sa mise en place, le dispositif Pinel a connu un franc succès auprès des investisseurs. Il a nettement permis d’améliorer la situation du logement dans de nombreuses villes de l’hexagone.

Les modifications survenues dans le dispositif Pinel

Certes, le dispositif Pinel a été reconduit pour quatre années supplémentaires mais les investisseurs sont tenus de respecter certaines règles relatives à l’implantation de leur projet d’investissement locatif. En effet, à compter de 2018, le dispositif Pinel ne pourra plus que profiter à des projets immobiliers qui se situent en zone urbaine de type A bis et B1, c’est-à-dire des secteurs où la demande en logements est nettement supérieure à l’offre. La mesure Pinel ne pourra donc plus s’appliquer à des logements qui se trouvent en zone B2 sauf si le projet obtient l’aval des pouvoirs publics. Comme le dispositif Pinel, le Prêt à taux zéro ou PTZ, est aussi prolongé au-delà du 31 décembre 2017 par le présent gouvernement et aux mêmes conditions bancaires.

Plan du site